Une nouvelle interface des liens publicitaires instaurée par Google : de nouvelles confusions pour les internautes

Classé dans : Référencement SEO | 0

Depuis quelques semaines déjà, Google avait testé un nouvel affichage des liens publicitaires Adwords dans les SERPs. Cela semble avoir été effectif le 22 février dernier. En effet, depuis ce temps les indications, anciennement de couleur blanche sur un fond vert, ont virés pour une couleur verte sur un fond blanc. Ce qui amène clairement une confusion auprès des internautes.

Autrefois, il était plus facile de distinguer les annonces publicitaires et les liens naturels de par l’affichage spécifique instauré par Google. Maintenant, il revient indubitablement plus difficile pour un internaute de faire la part des choses sur les SERPs.

Aucun motif n’a été évoqué par le grand moteur de recherche. Les spéculations affirment néanmoins que la volonté de tirer davantage de profit serait à l’origine de ce changement brusque et non avisé. Certains s’avancent même en dénonçant la volonté de « faire triompher le Dieu Dollar ».

Quoi qu’il en soit, c’est un fait. L’affichage des liens publicitaires Adwords a changé et confond particulièrement les internautes. Aujourd’hui, pour faire des recherches sur le web, il ne sera plus aisé de trouver les liens payants et les autres qui sont naturels. Et c’est justement là que se pose le problème.

Quels sont les critères à suivre pour éviter une pénalité ?

Tous consultants du référencement naturel connaissent parfaitement l’enjeu des liens naturels, du fait de privilégier les contenus de qualité afin de proposer une expérience utilisateur des plus satisfaisantes. Or, avec cette nouvelle interface, tout semble avoir changé du tout au tout. Même le moteur de recherche a l’air d’afficher une idée contradictoire avec ses propres principes algorithmiques.

C’est pourtant un fait. Au moins, tous les spécialistes SEO se reposant entièrement sur la qualité du positionnement sur les SERPs seront avertis de ce nouvel affichage. Maintenant, il s’agit d’allier compétences et stratégies en fonction de nouvelles données. Serait-ce possible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *