E-mailing : guide pour débutants

Classé dans : marketing digital | 0

Ces jours-ci, les messages par mail ont été quelques peu remplacés par des Tweets, des mentions J’aime et des mises à jour de statut, mais cela ne signifie pas que l’affinité du public pour le courrier électronique soit moindre. C’est pourquoi, la mise en place réussie d’une campagne d’e-mails marketing n’a jamais été aussi importante qu’aujourd’hui. Mais il y a un problème. La plupart des gens ne savent pas comment le faire correctement.

Dans le but de promouvoir les meilleures pratiques de construction de campagnes e-mailing et de vous aider à réussir la vôtre en tant que propriétaire d’entreprise, découvrez l’essentiel et la meilleure façon d’obtenir une excellente campagne d’e-mailing à partir de zéro.

Première étape : obtenir la permission de vos internautes

Évidemment, aucune campagne par e-mail n’a jamais été créée sans l’autorisation de vos internautes. Il importe donc de commencer votre campagne par la création d’une liste de diffusion importante. Il y a plusieurs façons de le faire. Certains préfèrent donner quelque chose gratuitement tandis que d’autres offrent simplement un bulletin ou des mises à jour de produits.

Il est difficile de savoir quelle est la bonne ou la mauvaise méthode. Toutefois, il importe de souligner qu’il est important d’avoir un but précis lorsque vous demandez une adresse. C’est à ce moment là que doit intervenir un fort appel à l’action et le copywriting.

Il est important de se mettre à la place de l’internaute qui va recevoir le courrier. Il va surement se poser des tonnes de questions telles que : « Qu’est-ce que je reçois quand je vous donne mon adresse e-mail ? » « Allez-vous me spammer ? », « À quelle fréquence allez-vous m’envoyer un email ? », « Est-ce que j’aurai des réductions ? », « Voulez-vous m’envoyer des offres pertinentes ou plutôt indésirables ? », etc.

Pour réussir cette première étape, il vous faut donc répondre à ces questions et apporter des détails pertinents qui gagneront la confiance de vos lecteurs. N’oubliez pas non plus que vos clients font de grands candidats. Aussi, pensez à intégrer une forme d’inscription ou d’abonnement par e-mail dans le cadre de votre processus d’achat.

Faire partie de la liste blanche

Alors que presque tous les fournisseurs de services de messagerie réputés travaillent ardemment pour s’assurer que vos e-mails ne soient pas bloqués par les principaux FAI, ils ne peuvent pas contrôler si vos e-mails arrivent ou non dans la boîte de réception. Bien que la plupart d’entre eux vous aident en vous fournissant un score de qualité pour vous permettre de déterminer la disponibilité, la liste blanche est le moyen le plus efficace de vous assurer que vos e-mails soient correctement distribués.

Essentiellement, obtenir la liste blanche équivaut à être marqué comme ami par vos internautes. Et le meilleur moyen d’y parvenir est d’être ajouté au carnet d’adresses du destinataire. La meilleure façon de le faire est de fournir des instructions pour le faire en haut de chaque e-mail, en particulier sur le premier message de remerciement et le premier e-mail de suivi.

Deuxième étape : Jouer le jeu des nombres

Gérer les attentes avec des efforts de suivi

Le webmarketing via le procédé des e-mailing est entièrement axé sur les attentes, et c’est à vous de les définir. Si votre appel à l’action est fort et que votre suivi est cohérent, vous pouvez compter sur une campagne positive. Cependant, si vous promettez d’envoyer un e-mail par semaine et que vous les envoyez tous les jours, vous vous mettez en échec. Au contraire, si quelqu’un s’attend à des mises à jour quotidiennes ou à des mises à jour critiques de produits et que vous ne livrez pas, alors il risque d’être tout aussi contrarié dans ce cas.

C’est pourquoi le premier e-mail de suivi est si crucial pour le succès de vos efforts de marketing par courriel. Presque tous les fournisseurs de services de messagerie vous donnent la possibilité de créer une séquence de réponse automatique, et il est impératif que vous en tiriez parti.

L’e-mail de suivi initial doit être envoyé immédiatement afin de vous présenter et de détailler ce que vous envisagez de faire avec l’adresse e-mail de votre nouvel abonné. Il est préférable d’être long et détaillé que d’être rapide et discret, mais si vous pouvez vous débrouiller rapidement et concis, alors vous gagnerez naturellement en puissance.

Répondre aux attentes de vos abonnés

A quel moment lancer vos mails ?

identité visuelle

Si vous avez l’habitude d’envoyer souvent des mails, essayez de vous mettre à la place du lecteur. Demandez-vous si votre message correspond aux attentes que vous avez définies. Envoyez-vous des offres pertinentes en fonction de ses habitudes d’achat ? Ceux qui envoient des offres à l’aveugle sont beaucoup plus susceptibles de perdre la permission de l’internaute de continuer à le faire.

Une autre option à considérer est la valeur que vous fournissez. Outre la valeur du produit ou du service que vous proposez, il serait aussi bénéfique de fournir une newsletter ou un lien vers des articles de blog ou d’autres formes de contenu multimédia à votre lecteur.

Encore une fois, chaque entreprise a des besoins différents, et il n’y a pas de règles strictes quant à la fréquence à laquelle vous pouvez lancer ou fournir du contenu. Mais rappelez-vous qu’une liste de courriel est un atout et qu’il vaut mieux pécher par excès de prudence.

Sachez également différencier le bon du mauvais bulletin. Le premier signe d’un mauvais bulletin est que votre lecteur ne se rappelle pas demandé à le recevoir. En règle générale, cela se produit lorsqu’une entreprise ne parvient pas à gérer une routine d’e-mail normale ou utilise une mauvaise forme. Il ajoute alors manuellement à sa liste une carte de visite ou un e-mail personnel, après l’avoir reçu. Un bon bulletin pertinent et convaincant est celui qui fait un excellent travail de mélange de messages et de mises à jour. Par exemple, bien que le courriel puisse contenir une liste de mises à jour de produits et d’images, il est équilibré par un message personnel ou une mise à jour amicale.

En règle générale, essayez d’utiliser votre bulletin comme un moyen de poursuivre votre relation avec le lecteur / client plutôt que de présenter uniquement vos produits et vos services. Enregistrez la présentation pour des mises à jour, des offres et des annonces uniques.

Quand utiliser l’auto-répondeur de mails ?

 

e-mailing débutant

Beaucoup d’entreprises oublient de cultiver la communication par mail avec leurs clients. Elles ne s’en souviennent que lorsqu’elles ont quelques choses à vendre. De toute évidence, ce n’est pas l’idéal. Et c’est justement là qu’un auto-répondeur peut vous sauver. Il est même possible de trouver un système de programmation du contenu à livrer, sur une base cohérente, au cours de plusieurs mois. Parmi les premiers exemples, vous avez Copyblogger.

L’avantage d’un auto-répondeur est que quand vous avez besoin d’annoncer un nouveau produit ou une vente, vous pouvez compter sur le fait que vous avez déjà été en contact, sur plusieurs semaines / mois, avec vos lecteurs, lesquels sont beaucoup moins susceptibles d’être ennuyés par vos mails. Évidemment, il est important de programmer votre séquence de réponse automatique sur des jours spécifiques afin que vous sachiez quand vous pouvez vous permettre d’envoyer un e-mail, tout en sachant qu’il y a un risque que vous puissiez envoyer un seul courrier de trop.

Troisième étape : la segmentation et l’analyse

Analytique

Dans une campagne d’e-mailing, il est important de noter 3 points essentiels qui sont : le taux d’ouverture, le taux de clics (CTR) et les désinscriptions.

Votre taux d’ouverture vous indiquera dans quelle mesure vous avez bâti votre relation. Si le nombre est faible, cela signifie que les gens ont commencé à supprimer dès leur réception, ce qui signifie que vous devez travailler plus fort pour fournir de la valeur et / ou gérer les attentes.

Si votre CTR est faible, cela signifie que votre message n’est pas assez ciblé ou ne passe tout simplement pas. Dans ce cas, concentrez-vous sur l’amélioration de votre contenu, textuel et imagé.

Si votre taux de désabonnement est élevé par rapport à votre taux d’adhésion, alors vous avez dépassé le point de la création de valeur et de l’écriture de bonne copie… vous avez donc un travail sérieux à faire. Essayez d’examiner quand les gens partent et prenez des mesures en fonction de ces fuites.

Si par contre, vos lecteurs partent après un certain email du répondeur automatique, retravaillez-le. S’ils partent après les messages marketing, revoyez la façon dont vous présentez les offres. S’ils partent tôt dans votre entonnoir, alors vous devez corriger votre appel initial à l’action afin qu’il soit en harmonie avec ce que vous envoyez.

Les analyses axées sur votre campagne e-mailing sont essentielles car si vous faites attention, elles vous donneront des indices très spécifiques sur ce que vous faites mal. Bien sûr, la variable clé ici est “attention”.

analytique emailing

Segmentation

Si vous n’êtes pas familier avec le terme, la segmentation est la pratique consistant à scinder votre liste de diffusion en groupes plus ciblés.

Par exemple, voici les moyens de segmenter une liste plus grande et plus unifiée :

  • Liste des clients (par rapport aux prospects)
  • Mises à jour du produit (par rapport à une liste de clients)
  • Bulletin
  • Liste quotidienne des adresses électroniques (par rapport aux listes hebdomadaires, bihebdomadaires, mensuelles, etc.)
  • HTML (oui, certaines personnes préfèrent l’option pour le texte)

En divisant votre liste de cette manière, vous vous donnez la possibilité d’envoyer une communication plus ciblée. Certains clients souhaitent des mises à jour des produits et des ventes, tandis que d’autres souhaitent uniquement connaître les nouvelles versions. Si vous ne leur donnez pas la possibilité de choisir, vous risquez de les perdre tous ensemble. Puisque les clients font les meilleurs acheteurs, il est assez évident que vous souhaiteriez les garder abonnés à la liste de diffusion de vos clients.

Avec la segmentation, vous pouvez envoyer une diffusion uniquement à ceux qui n’ont pas ouvert votre dernier message (demandez-leur pourquoi), ou à ceux qui ont manifesté de l’intérêt (un deuxième pitch). Vous pouvez également partager des messages de test entre différents groupes afin d’affiner vos meilleures pratiques.

La segmentation n’est pourtant pas une science géniale. Mais c’est un travail et c’est pourquoi la plupart ne prennent pas le temps de le faire correctement. Si vous le faites, vous vous séparerez immédiatement de la meute et avantagerez votre entreprise.

La valeur de votre liste

A long termes, il vous faudra également aborder des techniques plus avancées, telles que la mesure du coût de l’acquisition de leads, mais pour le moment, sachez ceci : votre liste de diffusion est l’une de vos ressources les plus précieuses. Le coût de le faire paiera pour lui-même.

Si vous pouvez imaginer que chaque personne sur votre liste vaut une valeur fixe, disons 5 $, alors vous pouvez comprendre immédiatement comment perdre plusieurs centaines pourrait être dangereux pour votre ligne de fond.

Le marketing par courriel est une étape incontournable du webmarketing, au côté du SEO et du SEA. Il est important dans la mesure où il vous permet de créer une relation particulière avec vos prospects et vos clients fidèles. Pour réussir votre campagne e-mailing, confier votre projet à un professionnel du webmarketing vous vaudra de meilleurs avantages. KINKIMO est une agence web professionnelle, située à Madagascar. Elle dispose des compétences requises et une grande expérience étalée sur plusieurs années pour vous garantir une campagne réussie et performante. Elle dispose également d’un personnel jeune et dynamique, lequel se fera une joie d’étudier avec vous les bonnes stratégies d’optimisation de votre entreprise, de votre activité et de votre site web.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations concernant nos méthodes de webmarketing, et pour obtenir un devis gratuit. Décidez maintenant de défier vos concurrents, faites appel à un professionnel !

Qu’est-ce que vous en pensez? Comment le marketing par courriel vous a-t-il le mieux servi? Quelles pratiques vous aident à faire croître votre nombre et vos lecteurs engagés? Partager dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *